• Remise du 1er bulletin 2017/2018

    Nous vous informons qu’il y aura remise de bulletins le jeudi 23 novembre 2017 (de 18h00 à 21h00) et le vendredi 24 novembre 2017 (de 12h30 à 15h00).   Pour éviter les attentes trop longues, nous vous demandons de limiter votre entretien à 10 minutes par enseignant.   Nous espérons vous voir en grand nombre […]

  • Le Portail Parents – Nouveau –

    Restez en contact avec l’école de votre enfant où que vous soyez et en tout temps! Trouvez toute l’information que vous désirez pour faire de la réussite de vos enfants. Le tout, regroupé à un seul endroit, peu importe qu’ils soient au primaire ou au secondaire! Pour avoir accès à ce nouveau service, Cliquez ici et […]

  • Programmation de la Maison de la culture de Waterloo

    Visitez le site de la Maison de la culture de Waterloo pour connaître la programmation à venir.

  • Bienvenue à Wilfrid-Léger

    Nous vous invitons à nous suivre pour connaître les différents événements qui se dérouleront dans notre magnifique école.

Quand lutte à l’intimidation rime avec mobilisation

En décembre dernier, les élèves de l’option théâtre de 1ere et 2e secondaire de l’école Wilfrid-Léger présentaient la pièce « Autruches en liberté » devant les élèves de 3e cycle de l’école de l’Orée-du-Canton et de l’école Centrale.  À la fin janvier, c’était au tour des élèves de l’école de La Chantignole et de l’école St-Edward de bénéficier de cette pièce de théâtre multi-médias et interactive.

Cette pièce s’intègre dans le projet « Et si on arrêtait de faire l’autruche… »  qui vise à faire prendre conscience aux élèves de 5e et 6e année du primaire que les réactions des témoins ont un grand impact lors de situation d’intimidation.  Forts de ce constat, les élèves peuvent ensuite puiser à l’une des cinq stratégies identifiées pour agir avec aisance s’ils sont de nouveau témoins de telles situations.

Ce projet a lieu pour une deuxième année dans notre région et soulève beaucoup d’intérêt et d’enthousiasme, autant du côté des comédiens que du côté des jeunes spectateurs. La pièce vient compléter d’une façon ludique les structures de préventions mises en place par les équipes-écoles ainsi que les ateliers de sensibilisation réalisées en classe par les animateurs de vie spirituelle et d’engagement communautaire (SASEC).  Dès le début du projet, les animateurs SASEC ont pu compter sur Échec au crime pour réaliser ce projet. Cette année, le projet de la région de Waterloo se bonifie en accueillant un nouveau partenaire : le Ciné-Zoo de St-Anne-de-Larochelle.

HPIM1853-mod

Les élèves de l’option théâtre de 1ère et 2e secondaire de Wilfrid-Léger présentent la pièce « Autruche en liberté » aux élèves du primaire de la région de Waterloo.

Une expérience de tournage inoubliable au Ciné-Zoo

La pièce de théâtre utilisant la thématique animalière pour amener les élèves à se questionner sur leur comportement face à l’intimidation, une équipe de 3 élèves de l’école Wilfrid-Léger s’est rendue au  Ciné-Zoo de St-Anne-De-Larochelle afin de réaliser un tournage. « L’intimidation est un sujet qui me touche, car il arrive souvent lorsqu’une personne est différente. C’est la méconnaissance qui cause le rejet, et ça, ça n’a pas d’âge. » affirme M. Jean Cardinal, fondateur du Ciné-Zoo.

Une comédienne (option théâtre sec. 3) et 2 caméramans-monteurs (option multi-médias sec. 3 et 4) ont eu un accès privilégié au site. Avec grande générosité, M. Cardinal a appuyé et conseillé les élèves pour réaliser ce clip qui sert d’ouverture à la pièce de théâtre. « Quand les jeunes veulent avancer, c’est le devoir des plus vieux de les aider. » affirme-t-il.  En plus de repartir avec quelques « trucs du métier », les trois élèves repartent avec des souvenirs inoubliables du contact privilégié qu’ils ont eu avec les animaux. « C’était malade ! J’ai trippé ! » s’est exclamée Catherine, les yeux remplis d’étoile. « On a vu les animaux de super proche ; ils étaient juste là devant nous ! » renchérit Gabriel.

Untitled

Une journée mémorable pour Gabriel Cyr, Alexandre Lemaire et Catherine D’Aoust alors qu’ils sont accueillis au Ciné-Zoo par M. Jean Cardinal pour le tournage de leur capsule.

par Stéphanie Rondeau-Chaput